Armateurs et industriels du Sud : le consenti

Armateurs et industriels du Sud : le consenti
janv. 26 2017 - 14:20

Les armateurs et industriels aux ports du Sud consentent à une augmentation du prix du kilo de sardines de 15 centimes. Cela a été décidé lors d’une réunion tenue mercredi 25 janvier entre le syndicat des armateurs et la fédération des industriels des produits de la pêche, relève le 360.

Les industriels de la transformation et de la valorisation des produits de la mer et les propriétaires des bateaux dans les ports du Sud ont finalement abouti à une entente. La reprise de l’activité des armateurs a été programmée pour lundi dernier. Ils ont mis fin à une grève qu’ils ont entamée depuis le 7 janvier.

Il est à rappeler que les industriels ont refusé d’augmenter les prix auxquels ils achètent le poisson auprès des armateurs. Chose qui a poussé ces derniers à se mobiliser contre ce fait « sans négociations préalables ni pourparlers», depuis le 7 janvier dernier, dans les ports d’Agadir, Tan-Tan, Laâyoune, Boujdour et Dakhla.

En effet, les industriels soutiennent de leur côté  qu’ils supportent «  les coûts de l’achat et d’entretien des caisses en plastique utilisées à bord des navires de pêche côtière ainsi que la fourniture de glace afin de mieux préserver la qualité des captures», et malgré cela , ils n’ont pas demandé  une « diminution des prix de la matière première pour «éviter une dégradation des revenus des marins pêcheurs», ont-ils affirmé.

Selon eux, les prix des produits transformés ont maintenus cette tendance baissière en égard à la conjoncture internationale actuelle.

 

 

Commentaires

Ajouter un commentaire