Benkirane a voulu stopper certains comportements politiques dans leur élan déséquilibré

Benkirane a voulu stopper certains comportements politiques dans leur élan déséquilibré
janv. 9 2017 - 13:10

Abdelilah Benkirane n’a pas annoncé son échec à travers le communiqué de presse rendu public le 8 janvier au soir, précise Bilal Talidi. Cela reflète en effet la volonté de corriger les comportements déséquilibrés maintenus par certains partis politiques. De fait, il les a mis face à leur responsabilité politique et historique, a-t-il indiqué. Il intervient en réponse aux manœuvres ayant pour fin de faire pression sur Benkirane.

Ainsi, Talidi soutient, dans une publication sur Facebook, que le communiqué de Benkirane a réagi aux manipulations politiques voulant discréditer le fait que le chef du gouvernement soit autorisé à mener les négociations.
Il indique que certains partis politiques se sont abstenus de dire s’ils sont intéressés de garantir une majorité numérique suffisante. Or, ils se sont employés à brandir une menace pour laisser entrer des partis politiques que le chef du gouvernement ne voit aucun intérêt qu’ils soient concernés par la participation au gouvernement.

Talidi tient à ajouter que la réaction de Benkirane était d’une fermeté notable, en réponse à toute tentative de rendre possible ce qu’ils ont échoué à concrétiser suite aux résultats des élections. Le communiqué intervient également en réponse aux propos tenant à lier la situation de blocage au fait de s’attacher à un parti politique déterminé. Ils ont ensuite laissé naître un nouveau blocage en voulant faire entrer deux autres partis politiques dans la nouvelle formule gouvernementale, a-t-il ajouté.

Il a indiqué que le communiqué a mis la politiqué dans une  véritable position de choix, en se demandant s’il y a une volonté d’empiéter sur les pouvoirs de Benkirane ou un désir de le forcer à se désengager de ses fonctions et le responsabiliser en tant qu’acteur de l’échec de la formation gouvernementale.

 

Commentaires

Ajouter un commentaire