L’ « avis juridique », un nouveau frein à l’admission du Maroc ?

قراءة : (4021)
L’ « avis juridique », un nouveau frein à  l’admission du Maroc ?
janv. 30 2017 - 12:58

« Le Maroc respecte-t-il les droits de l’homme ? », « la présence du Maroc au Sahara est-elle légale ?, autant de questions ont manifestement illustré une prétendue appréhension exprimée par certains pays africains, de telle sorte de créer de nouvelles conditions à l’adhésion du Maroc à l’Union Africaine.

Cela a fait l’objet d’une demande de consultation juridique, alors que cette dernière n’est pas exigée dans l’article 29 de l’Acte constitutif de l’UA. Et même l’identité de l’émissaire de la lettre signée par le "bureau juridique de l’Union africaine" n’a pas été identifiée.

En insistant sur son soutien à la réintégration du Maroc, l’ambassade du Soudan du Sud à Addis Abeba comunque une note verbale au bureau du Conseiller juridique de la Commission de l’Union africaine datée du 29 janvier, en soulignant que « l’avis juridique exprimé dans le mémorandum de janvier 2017 ne représente pas la position du Soudan du Sud ». Laquelle note a été publiée par Telquel.

« Depuis que nous sommes arrivés, nous nous sommes aperçus qu’il y avait de véritables manœuvres en coulisses », confie une diplomate rwandaise dans les couloirs du siège de l’Union africaine, à la veille de l’ouverture du 28ème Sommet de l’UA, les 30 et 31 janvier à Addis Abeba..

 

 

 

 

Commentaires

Ajouter un commentaire